Présentation

Créée en 1930, la Société des Africanistes est une association loi 1901.

Parmi ses fondateurs, citons quatre personnalités non africanistes : l’américaniste Paul Rivet, les sociologues Lucien Lévy-Bruhl et Marcel Mauss, ainsi que son ami Henri Hubert, sociologue et archéologue. On y trouve aussi le premier africaniste de terrain, Marcel Griaule ; l’ethnologue Maurice Leenhardt, spécialiste des Kanak ; Henri Breuil, préhistorien ; Théodore Monod, naturaliste et explorateur ; les linguistes Marcel Cohen et Antoine Meillet ; George-Henri Rivière, muséologue ; Michel Leiris, poète, écrivain et ethnographe et deux antiquaires, Charles Ratton et Louis Carré.

Dès 1931 ont été lancées diverses publications : le Journal de la Société des Africanistes, revue scientifique semestrielle, devenu en 1976 le Journal des africanistes, et les Mémoires de la Société des Africanistes, collection d’ouvrages originaux ou de rééditions.

Objet social

Promotion et diffusion des savoirs sur l’Afrique et ses diasporas dans une perspective pluridisciplinaire : anthropologie, ethnologie, sociologie, économie, linguistique, histoire, préhistoire, archéologie, géographie, cinéma, art, etc.

Activités

  • Publication du Journal des Africanistes, revue semestrielle.
  • Organisation de conférences mensuelles où des chercheurs confirmés aussi bien que des étudiants présentent leurs travaux.
  • Prix de thèse dans le champ des sciences humaines et sociales donnant lieu à publication dans la collection Karthala-Société des Africanistes.
  • Projection mensuelle de films et débats en présence du réalisateur.