Nobutaka KAMEI : Une ethnographie des enfants baka : de petits chasseurs cueilleurs dans la forêt camerounaise

Les petits chasseurs dans la forêt : garçons baka (par Nobutaka KAMEI, 1997, Cameroun)

Les Baka, un des groupes pygmées, sont des chasseurs-cueilleurs d’Afrique Centrale. Ils menaient une vie nomade dans des campements au sein de la forêt. Cependant, ils ont commencé à se sédentariser.

 

Les petits cueilleurs dans la forêt : filles baka (par Nobutaka KAMEI, 1997, Cameroun)

Dans ces communautés qui connaissent des changements sociaux et culturels, comment est-ce que les enfants baka chasseurs-cueilleurs vivent-ils ? Qu’apprennent dans leur vie quotidienne ? Comment jouent-ils dans la forêt ? Avec qui vont-ils à la chasse et faire de la cueillette ? Sont-ils scolarisés ? Les activités quotidiennes des enfants : chasse, cueillette, pêche et jeux auxquelles le conférencier a participé seront présentés ainsi que la scolarisation et la modernisation des jouets.

A propos du conférencier

Nobutaka Kamei est Professeur au Département d’Etudes Internationales et Culturelles de la Faculté d’Etudes Etrangères de l’Université Préfectorale d’Aichi. Il est membre d’une équipe de recherche japonaise en éco-anthropologie et actuellement Chercheur Invité à la Fondation France-Japon (FFJ) / Institut des mondes africains IMAF – EHESS. Il a en outre reçu plusieurs distinctions au Japon et fait partie de plusieurs réseaux dont celui dédié aux recherches africanistes sur l’enfance qu’il a initié au Japon. D’une manière générale, il s’intéresse aux groupes minorés ou marginalisés, les Pygmées du groupe Baka, les personnes handicapées, et les communautés sourdes en Afrique.

Il a publié sa thèse sur les Baka « Les petits « chasseurs » dans la forêt : ethnographie des enfants chez les chasseurs-cueilleurs » (Presse de l’Université de Kyoto, 2010).

Auteurs de nombreux articles en japonais, en français et en anglais, il vient de coordonner un livre en japonais intitulé « L’Afrique où les enfants vivent » (Showado, 2017).

Le Laboratoire de KAMEI Nobutaka : http://kamei.aacore.jp/