Haxaire.jpg

Claudie Haxaire

Présentation

Pharmacienne-Botaniste-Anthropologue, je mène des recherches en anthropologie de la santé et du médicament. De l'ethnobotanique et de l'ethnopharmacologie Gouro de Côte d'Ivoire, j'en suis venue, en suivant les logiques de mes interlocuteurs, à étendre mon interêt tant sur l'environnement physique et social que sur les recours non médicamenteux en matière de santé que sont les cultes et les mascarades (avatars de Zahouli de la famille Zamble). Après avoir, en France, travaillé sur les médicaments industriels, à savoir les médicaments psychotropes du point de vue des consommateurs puis des prescripteurs, j'ai également étudié les usages des médicaments industriels des circuits parallèles en pays Gouro (pour les IST et le paludisme). En anthropologie du médicament industriel je poursuis dans le cadre du projet Globalmed (en comparaison avec le Benin et le Ghana), une recherche sur l'émergence de l'industrie pharmaceutique en Côte d'Ivoire et sur la régulation du médicament, avec un centrage particulier sur les nouveaux antipaludiques (CTA).

Thématiques de recherche

  • Gouro de Côte d'Ivoire
  • ethnobotanique ethnopharmacologie
  • anthropologie du médicament - de l'industrie pharmaceutique (Globalmed)
  • mascarades rituels masques maladie masques "bouffons" Zamble
  • anthropologue de la santé (maladies de femmes et d'enfants - sida - paludisme)

Aires géographiques de recherche

  • Aire Mandé - Mandé Sud ou Gur - Côte d'Ivoire

Populations

  • Gouro de Côte d'Ivoire (Guro) région de Zuénoula
  • anciennement Gbaya de Centrafrique -

Publications

NB : Seules les publications concernant l’Afrique sont listées ci-dessous

Thèse 3e cycle.

1979a         « Phytothérapie et médecine familiale chez les Gbaya-kara (R.C.A.) », Thèse de 3e cycle Écologie terrestre option Botanique Tropicale, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier, dir. F. Hallé.

Publications

Dans des revues à comité de lecture                

2017           HAXAIRE C., « Quand la semence se fait poison : organisation de la pharmacopée Gouro autour des troubles de la fécondité », n° spécial : Guérir, Tuer, A-L Gutierrez Choquevilca dir., Cahiers d’anthropologie sociale, 14 : 87-111

2013        Haxaire C, « Impact de l’implantation des dispensaires et de l’activité des « passants » et des vendeurs de médicaments chinois sur la maladie djékwasô en pays Gouro (Côte d’Ivoire) » in Baxerres C et Simon ed, n° Les médicaments dans les Suds. Autrepart, 63, 1 : 31-49

2012           Haxaire C, « La folie de l’arc en ciel ou la longue errance de Bwila, et les éléments organisateurs des remèdes de la folie des zu chez les Gouro de Côte d’Ivoire », Revue d’ethnoecologie, 1 n° inaugural, http://ethnoecologie.revues.org

2011b         Haxaire C., « ‘Better than Viagra®. The Gouro tooth stick, a 100% natural product’ ; ethnopharmacology in the Age of the World Wide Web”, Curare, Journal of medical anthropology and transcultural psychiatry,  34(2011)1+2 : 36-50

2009a         Haxaire C, « The Power of Ambiguity. The Nature and Efficacy of the Zamble Masks, revealed by disease masks, among the Guro people (Ivory Coast) », Africa, 79-4 : 543-569.

2003a         Haxaire C,  » ‘Toupaille’, kits MST, et remèdes du mal d’enfant chez les Gouro de Zuénoula (RCI »), Co-Editeurs A. Desclaux et J. Levy, n° thématique  « Anthropologie du médicament » de la revue Anthropologie et Société, 27, 2 : 77-95.

2003b        Haxaire C,  « âges de la vie et accomplissement individuel chez les Gouro de Côte-d’Ivoire», l’Homme, n° à thème, A.M. Peatrik ed, 167-168 : 105-128.

1998a         Haxaire C., « Si l’arbre ne respirait pas, comment grandirait-il ? » Conception du vivant pour les Gouro de Côte d’Ivoire, exemple de l’arbre. Anthropologica, vol 40, n° 1 pp 83-98.

1998b        Haxaire C., « Outragés de la sorte, on a déjà vu des morts pleurer… », n° Sida : deuil, mémoire, nouveaux rituels, coordonné par F. Loux et C. Broqua, Ethnologie Française, XXVIII, 1, pp. 68-74.

1994a         Haxaire C., « Dégradation de la forêt, disparition des plantes utiles et nouvelles stratégies chez les Gouro de RCI », in « Phytogéographie tropicale : réalités et perspectives, propos d’ethnobiologie », J.A.T.B.A., Nouvelle série, XXXVI, 1, pp. 57-73.

1992a         Haxaire C., « La danse « Soûlards » chez les Gouro de Zuénoula (R.C.I.) », in Observatoire Géopolitique des Drogues, « Des jardins secrets aux champs de bataille », Psychotrope, VII/I-2 Automne 92-Hiver 93, pp. 105-115.

1992b         Haxaire C., « Le palmier à huile chez les Gouro de Côte-d’Ivoire », Journal des Africanistes , 62-1, pp. 55-77.

1977a         Grenand F., C. Haxaire , « Monographie d’un abattis Wayapi, Haute Guyane Française », j.a.t.b.a., 3, pp. 285-307.

Revues sans comité de lecture

1998c         Haxaire C., Prévention du sida et levée d’interdits sexuels en pays gouro (RCI)- conséquences sociale, Méandres, n°2, pp 40-56.

1996a         Haxaire C., « Ambiguïté des usages du préservatif en pays gouro », Sociétés d’Afrique & Sida, 11, Janv. 96, p. 4.

1994b         Haxaire C., « La femme adultère et le palmier, Esquisse pour une anthropologie du remède », Revue d’Écologie Humaine, XII, n° spécial « la plante et le corps » TII pp. 3-28.

1992c         Haxaire C., « Des objets puissants protecteurs au Comité d’Hygiène. Prise en charge de l’environnement sanitaire dans quelques villages gouro de Côte-d’Ivoire (1989) », Revue d’Écologie Humaine, X/(2), pp. 55-73.

1983a         Haxaire C., « Itinéraires de guérisseurs en pays Gbaya ». Bulletin d’ethnomédecine, 25, nov, pp. 51-68.

1982a         Haxaire C., « Comment les Gbaya soignent la toux, ou l’ethnopharmacologie à l’articulation de l’ethnomédecine et de l’ethnobotanique », Revue du CAMES, Brazzaville, Sept.1982, pp. 43-47.

Dans des ouvrages collectifs

2014 Haxaire C., “Des metamorphoses de l’evu en terre ivoirienne et des remèdes en rapport”, in “De l’Africa a l’antropologia, Aissags en homenatge a Lluis Mallart” M HOUSEMAN, R.  SARRO (ed. lit.), Spain, Institut Catalan de Recerca en Patrimoni Cultural. ICRPC, n°18 Llibres, pp : 93-115.

2011e Haxaire C., « L’utilisation du film ethnographique dans l’enseignement de la médecine : partage d’expérience », in Schweyer F.X., Fillaut F.,Douget F.eds, Image et santé (matériaux, outils, usages), Presses de l’EHESP [coll. Recherche, santé, social]. Chap.12 : 149-158.

2011f          Haxaire C., « Paroles de malades, recettes de guérisseurs : actualisations de la polysémie de djekwasô du  ‘palu’ au sida  en pays gouro (RCI) », Dire les maux. Anthropologie de la parole dans les médecines du monde. Dir.  Bordes R., ed. Paris, L’Harmattan, chap. 7 : 211-246.

2007b         Haxaire C., « Soins, toilette du nouveau-né et rites d’imposition du nom chez les Gouro de Côte d’ivoire », D. Bonnet, L. Pourchez éd  Du soin au rite dans l’enfance, Paris, IRD/Eres, pp : 103-112.

2005c         Haxaire C,  « ‘Réalisations’ individuelles et migration sur les fronts pionniers pour les jeunes Gouro de la région de Zuénoula (RCI) » in Cormier-Salem M.C., Roussel B., Juhe-Beaulaton D., Boutret J. éds, Patrimoines naturels et territoires en Afrique de l’Ouest , Paris, CIRD, pp : 362-393.

2002c         Haxaire C., « Mères » de substitution et allaitement chez les Gouro de Côte-d’Ivoire, in D. Bonnet, C. Legrand-Sebille, M.F. Morel ed., Allaitements en marge, Paris, l’Harmattan, pp : 89-110.

2002d        Haxaire C., « Quand Sécheresse se conjugue à ‘Conjoncture’, Les aléas contemporains du climat pour les Gouro de Côte-d’Ivoire », in : Katz, E., Lammel, A., Goloubinoff, M., Entre ciel et terre, l’homme et le climat, Paris, IRD/Ibis Presse, pp : 457-479

1999b        Haxaire C., « Remèdes de jouvence, remèdes de femme » in Guerci A. éd., Incontri tra medicine , meeting between medicines, Erga,  Genova, pp 199-216

1996b        Haxaire C., « Le vin de palme et la kola, nourritures paradoxales, médiateurs de la communication avec les dieux » in Hladik M.C., H. Pagezy, O.F. Linares,  A. Hladik, G.A. Koppert & A. Froment, L’alimentation en forêt tropicale : interactions bioculturelles et perspectives de développement. Vol II : Bases culturelles des choix alimentaires et stratégies de développement, Paris, UNESCO, Chap 58 , pp. 101-116.

1994b        Haxaire C., « L’achatine, le génie de brousse et le jeune homme dartreux, ou maladie et a-socialité dans quelques contes gouro (Côte-d’Ivoire) », in Bardolph J., Littérature et maladie en Afrique. Image et fonction de la maladie dans la production littéraire, Paris, L’Harmattan, pp. 27-48.

1993a         Haxaire C., « Red oil, black oil, white oil, foods for the body and the skin », in Hladik M.C., Pagezy H., Linares O.F., Hladik A. & Hadley. eds, Food and nutrition in the tropical forest, biocultural interactions, Man and the Biosphere series, vol. 15, pp. 607-619.

1993b         Haxaire C., « Les soins des nouveau-nés chez les Gouro de Côte d’Ivoire », Maladies, médecines et sociétés, T II. approches historiques pour le présent, Paris, L’Harmattan & Histoire au présent, pp. 307-318.

1993c         Haxaire C., « Jeunesse-de-Nuit » Création d’une fête et d’un masque de « conjoncture » chez les jeunes en pays gouro. in J.-P. Caprile éd., Aspect de la communication en Afrique, Coll. Sociolinguistique 6, SELAF-Peeters, Paris-Louvain, pp.103-124.

1987a         Haxaire C., « Les maux qui le cachent. Étiologie et perception de troubles gynécologiques chez les femmes gouro », in A. Retel-Laurentin éd., Étiologie et perception de la maladie, L’Harmattan, Paris, pp. 73-89.

1985a         Haxaire C., « Vie et mort dans la représentation gouro des fluides du corps », in Le corps humain : nature, culture, surnaturel, Paris, CTHS, pp. 333-343.

En collaboration dans des ouvrages collectifs

1997a         Ginoux-Pouyaud, C. et Haxaire C., « Sang fort et remèdes pour « gbasser » son gars : représentations étiologiques du sida et prévention chez de jeunes ivoiriens (femmes abidjanaises et ruraux gouro) de 1990 à 1994″, in: ANRS / ORSTOM ed, Le sida en Afrique. Recherches en sciences de l’homme et de la société. Collection sciences sociales et sida, pp. 33-42.

 Actes de colloques, colloques internationaux ou congrès internationaux

2016  HAXAIRE C., “Production locale de Combinaisons Thérapeutiques a base d’Artemisinine (CTA : antipaludiques) en Côte d’Ivoire : histoire de stratégies commerciales de firmes internationales, d’états, et d’entrepreneurs nationaux sur les trente dernières années. » Baxerre C et Chabrol F. coord., Atelier : entre abondance et rareté du médicament en Afrique, Rencontre des Etudes Africaines en France, Paris, Les Grands Moulins. (5-6-7 juillet 2016)

2016      HAXAIRE C., « Interrogation anthropologique sur ce que signifie médecine « complémentaire » selon différents systèmes de soins de santé ». in « Rencontres Santé Société de Strasbourg » Santé Bien être, place des médecines complémentaires, (9-10 octobre 2015) Euro Cos (Humanité et Santé), Strasbourg, Paris, ed de Santé pp : 49-66.

2015      HAXAIRE C. « Production, régulation, distribution des CTA en Côte d’Ivoire » Point sur les premiers résultats. Journées Globalmed, Accra Ghana, Noguchi Institute. (20-25 septembre),

2015      HAXAIRE C. « De la nécessité d’analyser les pharmacopées dans les catégories et l’ontologie de leurs utilisateurs : exemple des remèdes d ‘un syndrome culturellement construit  « l’ictère-anémie » chez les Gouro de Zuenoula (RCI) » in Transformer la nature : guérir ou tuer. Pharmacopées, corps et poisons. Pour une écoanthropologie de la materia medica.  Paris, Laboratoire d’Anthropologie Sociale, Collège de France. (15-17 septembre)

2010           Haxaire C., Des génériques aux médicaments chinois : pluralité thérapeutique dans une région rurale de Côte d’Ivoire, exemple de djekwaso « palu, fièvre ou sida ?», Atelier « le médicament en Afrique : tendances globales, spécificités locales », Congrès Etudes Africaines en France, 6-7-8 septembre 2010, Bordeaux

1997c         Haxaire C., Prévention du sida et levée d’interdits sexuels en pays gouro, conséquences sociales, CD Rom des actes du Colloque international : Sciences sociales et sida en Afrique, bilan et perspectives, CODESRIA-ORSTOM, 4-8 novembre 1996 Saly Portudal / Sénégal.

1997d        Haxaire C, « Remèdes de jouvence, remèdes de femme : essai d’analyse d’une pharmacopée dans une culture de tradition orale », in Guarire ieri e ogci. Domani ? Healing, yesterday and today. Tomorrow ? 1st International Conference of Anthropology and History of Health and Disease, 3rd European Colloquium on Ethnopharmacology, CD Rom PC-Mac, Erga multimedia, Genova, Communication Links.

1996c         Haxaire C., Thérapeutique préventive de l’amaigrissement des nouveau-nés chez les Gouro de Côte-d’Ivoire : variabilité et dérives, in Schröder E., G. Balansard, P. Cabalion, J. Fleurentin, G. Mazars, Médicaments et aliments, approche ethnopharmacologique, Medecines and foods, the Ethnopharmacological Approach, orstom, Sté Française d’Ethnopharmacologie, pp 68-86.

1991a         Haxaire C., « L’efficacité propre du mode d’administration dans les remèdes de la douleur et les soins du nouveau-né (chez les Gouro de R.C.I. et les Gbaya de R.C.A.) », in Ethnopharmacologie, sources, méthodes, objectifs (Actes du Premier Colloque Européen d’Ethnopharmacologie), Metz, 22-23-24 mars 1990), Paris, ORSTOM, pp. 189-190.

1989a         Haxaire C, « ‘Jeunesse-de-Nuit’. Humour et danse face au handicap », Actes du Colloque Handicap et Université, Nanterre, juin 1989, pp. 379-385.

Comptes rendus

1996d        Haxaire C., Compte rendu de B Jewsiewick, ed. : Art et politiques en Afrique noire, Celat, 1989, Cahier d’Études Africaines, 141-142, pp. 298-301.

1992d         Haxaire C., Compte rendu de S. Vogel « Catalogue de l’exposition ‘Africa explores’ », Cahiers d’Études Africaines 126/XXXII-2, pp. 355-359.