KA.jpg

Kae Amo

Présentation

Kae Amo est doctorante en anthropologie à l'EHESS/IMAF. Elle est chargée du programme PSL de recherche, Comprendre les relations Afrique-Asie (2015-2017). Diplômée d'un master en anthropologie (EHESS), en sociologie ( UCAD, Senegal ) et en sciences politiques ( Keio University , Japon), elle a effectué de nombreuses études sur l'islam en Afrique subsaharienne, en particulier pour les projets ANR Publislam (2009-2012) et Priverel (2013- 2016), et pour le programme de recherche « Islam and Global Governance » (2007-2009, Keio University, Japan).

Thématiques de recherche

  • Sénégal
  • enseignement supérieur
  • islam
  • éducation
  • relations Afrique-Asie
  • anthropologie politique

Aires géographiques de recherche

  • Sénégal
  • Japon

Populations

  • Wolof
  • Peul

Publications

Kae AMO« L’Anthropologue à l’école coranique : Faire face à la « bonne souffrance » des taalibés (Sénégal) » -Note de recherche –in la revue « AnthropoChildren. Perspectives ethnographiques sur les enfants& l’enfance / Ethnographic Perspectives in Children & Childhood » L’Université de Liège, 2015.  <http://popups.ulg.ac.be/2034-8517/index.php?id=1971>

—— « Migration-formation pour une quête de connaissances et de reconnaissances : figure des migrants étudiants / enseignants dans les établissements d’enseignements arabomusulmans au Sénégal », in Abdourahmane Seck, Mouhammed Abdallah Ly, Cécile Canut (dir.), Figures et discours de migrants en Afrique.  Paris, Rivenueuve éditions, 2015.

——  (En italien) « Dal « grande jihad » alla « riforma sociale » dei letterati islamici: le dinamiche religiose nel mondo accademico in Senegal » (Du grande Jihad au réforme sociale des lettrés musulmans: dynamiques religieuses et les milieux universitaires au Sénégal), Adriana PIGA (dir), Senegal. Culture in divenire nell’Africa Occidentale, Numéro 7 de I libri di Afriche e Orienti, Aiep, Rome, 2013.

—— (En japonais)  « Les pratiques alimentaires et les religions au Sénégal » dans K. AMO, M. Katsumata, H. Kadomura, M. Goto, K. Sato, L’agriculture et la sylviculture au Sénégal : bilan de recherche, JICAF, 2013.

—— « Le rôle des milieux universitaires dans le processus de démocratisation au Sénégal – Les nouveaux acteurs, les nouveaux canaux et les nouveaux ‘‘espaces publics’’ émergeants -», Conférence internationale : Deux décennies de démocratie et de gouvernance en Afrique : leçons, défis et perspectives (20–22 juin 2011, Dakar, Sénégal) organisée par le CODESRIA (Dakar), la CEA (Addis-Abeba), et Johns Hopkins University (Washington, DC), Dakar, 2011.

——  «Compte rendu du 2ème Congrès du RTP Etudes Africaines  (Bordeaux, 6-8 sept. 2010) Recherches et débats : réinventer l’Afrique», dans le Journal des anthropologues, association française des anthropologues, No.126-127, AFA, 2011.

——  (en japonais) « Sénégal et l’OCI », « Dakar, le développement du capital sénégalais », « les jeunes et l’Islam : le mouvement du renouveau islamique par les jeunes intellectuels », « l’habillement et la coutume féminine », « miracle de Cheikh Ahmadou Bamba », dans Ryo OGAWA (dir.) 60 chapitres pour connaître le Sénégal et le Cap-Vert ed. Akashi, Tokyo, 2010.